Menu
Article précédent :
Bouygues Bâtiment International lance I am a Safety Leader : le film
Article suivant :
Tribune | Sécurité : apprenons de 2020 et restons mobilisés en 2021 !
  • Imprimer
Quelles innovations apportez-vous ?
La meuleuse haute sécurité (LMHS) / Je suis avant tout une meuleuse 125 sur batterie avec deux innovations majeures en termes de sécurité : je ne peux démarrer, puis fonctionner, que si l'on me tient à deux mains ; et mon carter de protection n'est pas démontable. Je suis aussi équipée d’un interrupteur principal de type homme mort, d’un frein de disque, d’un démarrage progressif, d’un écrou de serrage rapide, et j'ai fait l’objet d’études ergonomiques pour valider mon design.
A quel stade d'avancement êtes-vous, et pourquoi êtes-vous si discrète pour le moment ?
LMHS / Mes premiers prototypes ont été testés en janvier 2021 durant trois semaines sur les chantiers et dans les ateliers Bouygues Construction, par 20 opérateurs, sur 25 situations. Les retours sont très positifs et j'ai déjà fait l'objet d’amélioration par Fein. Les prochaines étapes seront de me tester en version présérie fin 2021. Je serai mise en production début 2022.
Si je suis si discrète, c'est parce que ce projet innovant est à un stade de développement nécessitant une attention particulière vis-à-vis de la concurrence, et des brevets sont également en cours de dépôt. C’est pourquoi un accord de confidentialité a été signé par les membres du projet, ne permettant pas de communication ou de test à grande échelle. Mes tests ont été réalisés en suivant un protocole strict de façon à respecter cet engagement.
Que vont devenir les outils de substitution à votre arrivée ?
LMHS / Très bonne question ! Aujourd'hui, les meuleuses 125 mm ont été interdites sur les chantier du groupe, car insuffisament sécuritaires. Afin de palier leur absence, un catalogue d'outils de substitution a été créé. Cette démarche de substitution de la meuleuse 125 a permis de démontrer que l’utilisation d’une machine polyvalente comme une meuleuse 125 n’était pas toujours la bonne solution. La plupart des outils électroportatifs de substitution permettent, outre un gain de sécurité, des gains de qualité et de productivité. Ils ont permis d’améliorer notre savoir-faire avec un bon niveau de sécurité. Ces outils devront donc continuer d‘être utilisés et resteront disponibles au catalogue électroportatif de Bouyuges Construction.
Pour aller plus loin
Pour accéder au guide des outils de substitution, cliquez ici.
Pour accéder au film de démonstration de la substitution, cliquez ici.
Pour accéder au SharePoint Ergonomie de Bouygues Construction, cliquez ici.
Contacts : m.demenois@bouygues-construction.com et v.mellot@bouygues-construction.com.
sur le même sujet :
  • Imprimer
Contact :
Accédez à tous les contenus :
Connectez-vous pour consulter l'intégralité des articles et pouvoir les commenter ou personnaliser vos filtres de lecture.
Se connecter
Lire aussi :
Articles suivants
Dossier spécial
Dossier spécial Axione pour vous aider à décrypter ce qu’est la radio
Dossier spécial
La stratégie santé-sécurité de Bouygues Travaux Publics
Dossier spécial
Campus : où nos enfants apprendront demain ?
Dossier spécial
Comment le Lean management fait son chemin sur nos chantiers
Dossier suivant :
Toutes les actualités