Menu
Article précédent :
A Paris La Défense, la Tour Alto se pare de ses derniers éléments de façade
Article suivant :
À Lisieux, une ancienne usine réhabilitée en palais de justice
  • Imprimer

Les équipes de Maxime Lecot ont mis les petits plats dans les grands pour accueillir les familles et les proches de l’ensemble des intervenants de l’opération. Etaient également présents les services support de Challenger impliqués dans le projet, le Maître d’Ouvrage, la Société du Grand Paris, l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage, ARTEMIS, et le Maître d’Œuvre, SETEC TPI.

Près de 40 groupes ont ainsi pu découvrir de l’intérieur les travaux de la première gare du Grand Paris Express.

Après l’accueil et un passage obligatoire au local EPI, les visiteurs étaient pris en charge pendant 2 heures par l’un des 11  « guides » (tous membres de l’équipe du chantier), avec au programme :
- Accueil et présentation par Armando (compagnon sur le projet) du démarrage d’une journée de travail sur le chantier avec arrivée dans le vestiaire/mise des EPI, échauffement puis Obeya, une réunion de management visuel de la performance.
- Présentation générale du chantier en salle et mise en perspective dans le projet global du Grand Paris Express à l’aide de nombreux supports papier, maquette et vidéo.
- Présentation par l’équipe BIM d’Eric Tournez des applications de Bouygues Travaux Publics liées au BIM et à la réalité virtuelle, notamment pour les activités de tunnel.
- Explication in situ du phasage du chantier et présentation des 3 grands types de métiers présents sur ce projet : paroi moulée, génie civil et terrassement, puis introduction aux activités de tunnel puisque le site servira de puits de sortie pour 2 des tunneliers de la ligne 15 Sud.
- Démonstration de plusieurs matériels employés sur le chantier, dont notamment le pont roulant qu’il était possible d’essayer (sous l’œil vigilant du pontier), capable de déplacer des charges de 8 tonnes sur les 110 mètres linéaires de la boîte gare, et visite au sol de différents engins, dont une cabine de grue à tour !

Zoom
Zoom
Zoom
Zoom
Zoom
Zoom
Zoom

Comme l’an dernier, les visiteurs avaient la possibilité de choisir entre 2 types de parcours entièrement sécurisés : adulte ou junior.
Ainsi, les adultes se sont vus proposer des exposés plus techniques avec la possibilité de descendre jusqu’au radier, niveau final de l’ouvrage, à 27 mètres de profondeur.
De leur côté, les enfants ont pu découvrir notre métier à travers des ateliers spécifiques :
- Parcours en slalom de brouettes préalablement chargées en sable par leurs soins.
- Atelier construction d’ouvrage en briques en carton.
- Initiation à la topographie.
- Pilotage de grues et engins de terrassement télécommandés.
- Atelier vissage/dévissage et pointage de clous.
Et pour clôturer, l’atelier peinture permettant à chaque enfant (et adulte !) de laisser son empreinte sur la paroi béton de la gare, avant de signer son « œuvre ».

Cette opération était l’un des derniers moments forts du projet puisque, une fois le radier - actuellement en cours de réalisation – puis le débutonnage réalisés, les équipes de Bouygues Travaux Publics Région Parisienne se replieront fin juillet. Le Génie Civil de la gare sera alors achevé à 90 % et le site servira ensuite de puits de sortie pour les tunneliers des 2 lots voisins : le T3C à l’est, et à l’ouest,  le tunnelier du T3A,  piloté par le Groupement Horizon (Bouygues Travaux Publics mandataire), dont le creusement devrait démarrer à Sèvres en octobre prochain.

sur le même sujet :
  • Imprimer
Accédez à tous les contenus :
Connectez-vous pour consulter l'intégralité des articles et pouvoir les commenter ou personnaliser vos filtres de lecture.
Se connecter
Lire aussi :
Articles suivants
Dossier spécial
Dossier spécial Axione pour vous aider à décrypter ce qu’est la radio
Dossier spécial
La stratégie santé-sécurité de Bouygues Travaux Publics
Dossier spécial
Campus : où nos enfants apprendront demain ?
Dossier spécial
Comment le Lean management fait son chemin sur nos chantiers
Dossier suivant :
Toutes les actualités