Menu
Article précédent :
HS2 achève les premiers cross passages
Article suivant :
Le ripage du franchissement olympique, l'opération emblématique de cet été en vidéo !
  • Imprimer

Le projet de l’îlot Rives et Nature s’inscrit dans un vaste programme de reconfiguration du quartier de Montières à Amiens sur les bords de la Somme, quartier connu pour être le noyau des marchands de matériaux de l’agglomération. Il constitue le projet pilote d'un programme de grande ampleur conduit par l’AMSOM Habitat, Amiens métropole et la ville d’Amiens.
Pour sa conception et sa réalisation, l’AMSOM Habitat, Maître d’ouvrage du projet, a souhaité s’entourer d’acteurs locaux de qualité et de confiance à l’image de Bouygues Bâtiment Grand Ouest, qui compte l’AMSOM parmi ses clients les plus fidèles en Picardie.

Le futur îlot Rives et Nature

L’îlot viendra s’implanter à la place d’une ancienne friche industrielle, à proximité directe de la halle Chrétien (propriété de l’AMSOM) qui sera rénovée et dédiée à des activités sportives et de loisirs. Elle accueillera, par exemple, la salle d’escalade « grimp’A bloc ».

Sur une parcelle d’environ 21 000 m², le futur îlot Rives et Nature comprendra 8 bâtiments et offrira :
- 36 logements locatifs sociaux (du T2 au T5) ;
- 124 logements en accession sociale à la propriété (du T2 au T5), sous dispositif BRS ;
- 1 975 m² de surfaces d’activités et de services en rez-de-chaussée des bâtiments ;
- et 200 places de stationnement.
Tous les logements positionnés aux étages des bâtiments seront agrémentés d’un balcon ou d’une terrasse.

Un projet qui favorisera la mixité des usages et le bien être des résidents

Le programme a été imaginé pour favoriser la mixité des usages et la mixité sociale et intergénérationnelle, tout en assurant la cohésion entre le tissu résidentiel et le tissu économique. Cela repose sur :
- Des logements de typologie variée pour répondre favorablement aux besoins des familles, des séniors, des ménages sans enfant, des personnes seules, etc. ;
- Des surfaces d’activités et de services positionnées au rez-de-chaussée des bâtiments sur des axes propices à leur développement ;
- Un local gardien/Conciergerie positionné stratégiquement à l’entrée de l’îlot pour faciliter l’accès aux services offerts par l’AMSOM et favoriser les échanges ;
- Des aménagements extérieurs propices à la promenade et à la rencontre.

Les 160 logements au total s’articuleront autour de trois ensembles pensés pour une insertion harmonieuse dans le paysage et dans la ville :
- Les bâtiments 1 et 2 (36 logements locatifs sociaux) reprendront l’identité évocatrice du contexte historique des anciens « corons » amiénois ;
- Les bâtiments 3, 4, 5 et 6 (112 logements) comporteront une alternance de plusieurs matières en façade (bois, brique, bardage métallique, béton) et cultiveront une image de logements de standing ;
- Les bâtiments 7 et 8 (12 logements), intégrés au cœur de l’îlot, viendront s’implanter au plus près de la nature, ils opteront pour une configuration en « nids » et un caractère « low tech ».  

Zoom
Zoom
Zoom
Zoom

Un projet à hautes ambitions environnementales

L’Îlot Rives et Nature aura pour vocation d’être un démonstrateur de la ville durable où la nature reprend ses droits, conjuguant habitat et activités, dans un lieu où la mobilité douce peut être privilégiée grâce à la proximité des espaces d’usages quotidiens.

Dans un but ultime de réduction de l’empreinte carbone des bâtiments, le choix s’est porté sur l’usage de matériaux issus de ressources végétales, biosourcés ou 100% recyclables :
- Structures d’attiques réalisées en murs à ossature bois avec isolation intégrée d’origine biosourcée ;
- Revêtements de façade en briques de terre cuite (origine végétale) ;
- Bardages métalliques issus de matériaux 100 % recyclables ;
- Actions favorisant le réemploi des matériaux issus de la démolition (Pavés en grés réutilisés au droit de la voie véhiculée en sens unique (secteur BRS) ; concassage en place de la dalle béton de l’entrepôt de stockage des établissements CHRETIEN pour une réutilisation sous les voiries et en remblaiement de tranchées).

Dès les prémices du projet, les membres du groupement ont pris en compte les contraintes environnementales du site telles que les risques d’inondations ou encore la protection de l’écosystème actuel. A terme, l’intégration de nichoirs à chiroptères et de nichoirs à oiseaux est prévue au projet afin de créer des zones de refuges propices au développement de la biodiversité, ainsi que l’installation de composteurs partagés pour valoriser les déchets alimentaires. Les eaux pluviales seront également récupérées et stockées pour l’arrosage des espaces verts de l’ilot.

En complément, l’Îlot Rives et Nature s’articulera autour de 5 entités paysagères (la place de la Halle, la promenade sur Berge, le jardin de pluie et le jardin refuge) avec un taux de végétalisation des espaces en pleine terre aménagés sur la parcelle de 34 %. Une initiative qui contribue à la lutte contre les îlots de chaleur et à la limitation des surfaces imperméabilisées.   
 

Les travaux de cet ensemble immobilier dureront 24 mois et débuteront au deuxième trimestre 2023 après 9 mois de conception (OS reçu le 28 juin 2022).

 

Les acteurs du projet
- Maître d’ouvrage : AMSOM Habitat
- Groupement de conception-réalisation : Bouygues Bâtiment Grand Ouest, En Act Architecture, Folius ecopaysage, ECO2E, Inddigo, EVIA et STAG
 
  • Imprimer
Accédez à tous les contenus :
Connectez-vous pour consulter l'intégralité des articles et pouvoir les commenter ou personnaliser vos filtres de lecture.
Se connecter
Lire aussi :
Articles suivants
Dossier spécial
Le triplé du Grand Paris Express, 100 millions d'euros à réaliser par IEP !
Dossier spécial
Dossier spécial Axione pour vous aider à décrypter ce qu’est la radio
Dossier spécial
La stratégie santé-sécurité de Bouygues Travaux Publics
Dossier spécial
Campus : où nos enfants apprendront demain ?
Dossier spécial
Comment le Lean management fait son chemin sur nos chantiers
Dossier suivant :
Toutes les actualités