Dossier spécial
Comment le Lean management fait son chemin sur nos chantiers

Un chantier sans retard, sans gaspillage, sans accident, depuis le stockage des matériaux jusqu’à la réception de l’ouvrage... Un idéal pour Bouygues Construction ; peut-être en passe d’être atteint grâce au Lean Management ? Etat des lieux.

  • Imprimer
ADN du lean

Juillet 2015. Sur le chantier de Saint Denis ZAC Montjoie, plusieurs ouvriers exécutent leurs tâches, comme à leur habitude. Comme tous les jours ? Pas tout à fait, car aujourd’hui, ils sont exceptionnellement équipés de podomètres, et une caméra enregistre faits et gestes sur le chantier. Il s’agit d’un atelier piloté par Guillaume Laroche, référent Lean Gros Œuvre - Habitat Social (Bouygues Bâtiment Ile-de-France). Dès le lendemain, équipe et référent se pencheront sur les résultats de cette journée d’observation, pour chercher ensemble à repérer les non-valeurs ajoutées du chantier : surproduction, stocks, transports, mouvements et déplacements qui pourraient être évités, attentes inutiles, rebuts.

Après cette phase de repérage, un enchaînement d’outils Lean sera défini de manière collective, puis mis en place pour résoudre chacun des problèmes rencontrés. Cette scène n’est pas spécifique à Habitat Social ; après de nombreuses expérimentations à l’initiative des équipes chantier depuis 2011, le Lean management se généralise enfin aujourd’hui. « Nous voulons implanter le Lean sur tous les chantiers Bouygues Construction, car il est la clé pour continuer à se développer et rester compétitif sur notre cœur de métier de constructeur » nous explique Pierre Barrelet, coordinateur Lean au sein du Groupe, auprès de Marie-Luce Godinot missionnée par Philippe Bonnave en 2016. «Et ceci implique que toute l’équipe chantier adhère à la démarche, et puisse adapter le déploiement à son besoin.

Pour parvenir à cet objectif de 100% de chantiers Lean, des référents - les Lean managers - sont désormais présents dans chaque entité pour accompagner la mise en place de cette nouvelle organisation. Tous partagent la même conviction de ce que doit être le lean management appliqué à Bouygues Construction : Développer la compétence des collaborateurs, à chaque niveau de l’entreprise, afin de créer de l’amélioration continue en corrigeant les problèmes à la racine, et atteindre la satisfaction du client.

Paris 17 Lot O7 Zac des Batignolles : réunion Lean logistique autour du PIC Dynamique.

Les accompagnateurs Lean s’accordent également sur la dimension « terrain » de la démarche ; on ne repère pas les problèmes d’un chantier dans un bureau ! Il faut être sur place et passer du temps avec les équipes. Et faire confiance à ceux qui font. « Le Lean se pratique sur le terrain avec les équipes : il s’agit de traiter les problèmes sur le chantier, pas à pas et durablement. Chez Bouygues Construction, nous avons un terreau propice pour implanter le Lean, car les Hommes, leurs compétences et la culture du progrès au service du client et de l’entreprise sont déjà ancrés dans nos valeurs » explique Cécile Gomez, directrice Lean management au sein de Perform TP (Bouygues Travaux Publics).

Pour elle, tout comme pour Sophie Clerc, Responsable expertise prévention et relations externes chez Bouygues Bâtiment Ile-de-France, la formation sur le terrain et le rôle du manager sont aussi primordiaux dans la mise en place de cette démarche sur le chantier. « Chacun, à son échelle, peut s’interroger sur ce qui le freine dans son travail et ainsi trouver des pistes d’amélioration ou des solutions pratiques. C’est, entre autres, le rôle du manager de conduire cette réflexion et d’amener les équipes à réfléchir par elles-mêmes ». Bien appliqué, le Lean management conduit tous les acteurs d’un projet, qu’ils soient fournisseurs, prestataires, compagnons ou chefs de chantier, à se poser la même question : comment travailler plus efficacement, individuellement et ensemble, pour le client.

Et sur les chantiers, qu'en pense-t-on ?

Sur chaque chantier où est mise en place une démarche Lean, le même schéma se répète : 1/ Diagnostic collaboratif des risques et opportunités, repérage des « non-valeurs-ajoutées », avec l’aide de Lean managers 2/ Recherche – par tous les acteurs du chantier, prestataires, fournisseurs, managers… - d’une solution pour chaque « non-valeur-ajoutée » 3/ Mise en place - à l’aide d’outils lean - des solutions spécifiques décidées collectivement

Une ​réunion planning collaborative sur le chantier Star City Zone C, à Yangon au Myanmar.

Houcine Hanachi, Directeur Lean Management au sein de Bouygues Bâtiment Nord-Est (Bouygues Entreprises France-Europe) nuance : « Il n’y a pas de formule magique applicable à tous les chantiers. Le Lean est d'abord une culture qui s'appuie sur des principes ; ensuite il propose des outils, qu’il faut combiner entre eux pour créer une démarche Lean. On se sert des mêmes ateliers de repérage au départ, mais ensuite, chaque démarche proposée est spécifique au chantier où elle est créée et appliquée. » Les résultats de ces démarches ne se font visiblement pas attendre : apprendre à travailler ensemble, à anticiper les points bloquants plusieurs semaines à l’avance, faire un point d’arrêt collectif chaque matin sur le planning et la tâche à réaliser...

Sur le chantier de Lens 184, réunion matinale quotidienne de 5-10 minutes par lot en présence de tous les Compagnons.

... afin que chacun se rende au bon endroit, au bon moment, et avec le bon matériel. Sur le chantier, plus de déplacements inutiles, de temps perdu à chercher son matériel où à attendre une livraison bloquée par un surplus de stock entreposé au mauvais endroit… Pour mieux comprendre les bénéfices apportés, des collaborateurs de Bouygues Energies & Services, Bouygues Entreprises France-Europe et BYMARO nous parlent de leurs chantiers en cours ou récents, sur lesquels, suite à ces ateliers, ils ont appliqué une démarche Lean.

Hanane Lemsyeh et ses sous-traitants remplissent le planning hebdomadaire LPS sur le chantier des Faubourg D’Anfa.
Ils nous en parlent
Andrea Paget
General manager chez Bouygues Energies & Services
Ce n’est pas parce que nous avons toujours fait d’une certaine manière que c’est la façon la plus efficace de le faire. Ces ateliers, et notamment la phase de repérage, ont permis aux équipes de poser un regard neuf sur leur activité de Facility Management à Peterborough Schools.
Vincent Wyckaert
Directeur de projet chez Bouygues Entreprise France Europe
Au Centre Hospitalier de Moulins Yzeure, le chantier d’extension a été découpé, séquencé, cadencé et ordonnancé avec les sous-traitants. Au final, le projet a été livré sans réserve, sans accident, et dans le respect du calendrier initial. Un sans-faute d’après le maître d’ouvrage, qui s'est dit très satisfait.
Xavier Rassat
Chef de service travaux sur le chantier AstraZeneca Dunkerque
Chacun associe immédiatement sa tâche et son environnement avec les autres contraintes du calendrier. Le client s’est d’ailleurs montré extrêmement intéressé et a souhaité s’en inspirer sur ses autres projets, sans doute avec Bouygues Energies & Services. Gagnant / gagnant !

Hanane Lemsyeh, Conductrice Travaux CEA, se sert du Last Planner System (LPS) sur son chantier des Faubourgs d’Anfa (BYMARO, Bouygues Bâtiment International) : « Cet outil Lean nous a permis de localiser dans le temps et l’espace chaque tâche à réaliser, et a mis en avant les enchaînements entre sous-traitants et les conséquences sur tout le chantier en cas de retard. » De cette façon, le planning a été optimisé et chacun est responsabilisé ; les tâches s’enchaînent donc rapidement et de façon fluide. « Un atout de taille pour ce chantier, dont l’enjeu principal était le délai court » conclut Stéphane Schaeffer, référent Lean BYMARO et accompagnateur sur le projet.

Le 5S, un outil Lean, sur le chantier Eole à Montrouge. Ici, avant le 5S, stockage "sauvage" et circulation encombrée.

Plus globalement, si l’on quitte l’échelle des chantiers pour celle de l’entreprise, certains objectifs affichés du Lean peuvent varier. Par exemple, Habitat Social est avant tout parti d’un argument de sécurité – plus de communication, moins de stress, moins de déplacement donc moins de risques… -, Bouygues Bâtiment International d’une question de maitrise du planning, et Bouygues Travaux Publics d’une question de performance (aussi intrinsèquement liées à la prévention sécurité et à la qualité). Mais une parole revient très souvent dans la bouche de tous les Lean managers et chefs de chantier à propos du Lean : ce procédé apporte une bien plus grand sérénité sur les projets. Sérénité qui engendre à son tour de nombreux bénéfices pour tous, des ouvriers au maître d’ouvrage.

Après le 5S, le stockage se fait sur une zone dédiée.

Le Lean, source de stress ? On entend parfois parler du Lean management en des termes peu élogieux : générateur de stress et de souffrance au travail… Pour Cécile Gomez, si des situations de ce type existent, c’est que l’application de la démarche s’est écartée de sa vocation première. « Il ne s’agit pas de faire pédaler les équipes plus vite, il s’agit de pédaler mieux. Autrement dit, ce n’est pas les 24 secondes nécessaires pour planter un clou qu’on cherche à réduire, mais les 60 minutes passées à chercher le marteau !

> Le lean est un moyen de repérer les problèmes et les améliorations possibles, puis de les résoudre durablement, > C’est un moyen de faire grandir les Hommes, pas de les automatiser, > Il ne s’agit pas de pressuriser, mais au contraire de réorganiser, de tout faire pour qu’il n’y ait pas de stress. Stéphane Schaeffer confirme : « Je sais ce qu’est une situation stressante sur un chantier. Je n’ai pas oublié mon expérience de conducteur de travaux CEA et le stress généré par les 3 derniers mois avant la livraison. A l’inverse, lorsque je parle de Lean management à mes collègues, je leur promets la sérénité. »

Un enjeu stratégique clé

« La construction est un secteur très concurrentiel, et beaucoup d'entreprises se valent techniquement. Demain, c’est la culture collaborative et l’amélioration continue qui feront la différence », souligne Pierre Barrelet. Du côté de Travaux Publics, on en est persuadé depuis plusieurs années : le Lean est une question de pérennité de l'entreprise : « Comme c'est déjà le cas dans l'industrie, demain il n'y aura probablement plus d'entreprise majeure de construction sans Lean management » nous expose Olivier Miret, Directeur de l’optimisation industrielle chez Travaux Publics.

Pour Xavier Rassat (AstraZeneca Dunkerque, BYES), c’est aussi le client qui challenge les process : « Pour respecter la volonté du client (délais très courts tout en assurant évidemment la qualité), le Lean est apparu comme la meilleure solution pour coordonner des équipes issues de différents périmètres de management. Et c’est gagnant-gagnant. » Un point de vue partagé dans les plus hautes sphères du Groupe.

Inarrêtable Lean ! Grâce à ce déploiement de grande ampleur, nos chantiers adoptent de plus en plus le Lean. Pour preuve, les témoignages rapportés dans ce dossier ne sont qu’un mince échantillon des nombreux exemples de mise en place du Lean Construction dans le Groupe. Afin d’accélérer encore le déploiement du procédé sur ses chantiers, Bouygues Travaux Publics a mis en place progressivement dès 2011 la démarche Perform TP. Au sein de la Direction Optimisation Industrielle menée par Olivier Miret, l’équipe de Cécile Gomez est entièrement dédiée au sujet, avec des collaborateurs qui ont travaillé sur des chantiers et qui y retourneront, transmettant ainsi les bonnes pratiques Lean. Perform TP accueille aussi des collaborateurs Lean d’autres entités pour échanger les pratiques.

En bâtiment, le Lean a d’abord été déployé sur des chantiers avec l’assistance de consultants externes spécialisés via des contrats types disponibles à tous. Les référents internes prennent aujourd’hui le relai pour devenir autonome, adapter la démarche, la généraliser, l’enrichir avec les meilleurs pratiques du Groupe. Un nombre croissant d’UO abordent le Lean comme un vrai projet d’entreprise, déployé sur tous les projets à partir d’une boite à outils formalisée sous l’impulsion de la Direction Générale (entre autres Bouygues Bâtiment Nord-Est et Habitat Résidentiel, puis Bouygues Bâtiment International, Habitat Social, Brézillon/Batirenov…).

Enfin, un groupe de référents Lean existe, afin d’échanger entre entités et filiales sur les bonnes pratiques, et plus généralement, son déploiement sur les chantiers. Il s’agit notamment de structurer les principaux outils, informer et assister les chantiers, intégrer les retours d’expérience, mesurer les bénéfices, suivre le déploiement, accompagner le changement. De même, un groupe Yammer Lean Management s’est créé pour échanger. Le Lean est en marche chez Bouygues Construction !

Découvrez le Lean management en vidéo, sur le chantier Lens 184 !
Un autre exemple d'application du lean sur le chantier des Faubourgs d'Anfa (BYMARO)
  • Imprimer
Accédez à tous les contenus :
Connectez-vous pour consulter l'intégralité des articles et pouvoir les commenter ou personnaliser vos filtres de lecture.
Se connecter
Dossier spécial
Dossier spécial Axione pour vous aider à décrypter ce qu’est la radio
Dossier spécial
La stratégie santé-sécurité de Bouygues Travaux Publics
Dossier spécial
Campus : où nos enfants apprendront demain ?
Dossier suivant :