Menu
Article précédent :
HS2 : 1er million de m³ de calcaire posé pour transformer la prairie des Chilterns
Article suivant :
VSL vient de terminer avec succès les travaux de maintenance de Vandellos II, Espagne
  • Imprimer

Associées aux cabinets d’architectes Valode & Pistre et Coldefy, les équipes de Bouygues Bâtiment Nord-Est réalisent la plus grande cité administrative de France. D’une surface de 38 400 m², la future cité se répartit sur 5 bâtiments indépendants et modulables, reliés par une rue intérieure ponctuée de services partagés (cafétérias, salles de réunion et de formation, salles de sport …). Le projet compte également 1 restaurant inter-administratif, 480 places de parking, 1 crèche et 10 000 m² de jardins au sol, de terrasses en gradins et jardins suspendus.
 

Un bâtiment sobre et résilient

Avec des attentes fortes en matière de qualité d’usage et de performance énergétique, la future cité repose sur une architecture low tech et bioclimatique mêlant exploitation des ressources naturelles, utilisation de matériaux pérennes et durables et qualité environnementale.

Conçu comme un ensemble varié de bâtiments en U, le projet favorise l’éclairage naturel des espaces. Les façades, différenciées en fonction de leur orientation, assurent une protection solaire efficace permettant de diminuer les besoins en consommation de chauffage l’hiver et de se passer de climatisation l’été. Isolées par l’extérieur et dotées de menuiseries triple vitrage, elles offrent un confort thermique et phonique optimisant la qualité de vie au travail des futurs agents.
 

Vue du Boulevard de Strasbourg

Vue du périphérique

Prototype de façade

En toiture, pas moins de 2 700 m² de panneaux photovoltaïques produiront 516 MWh, la plus importante production sur toiture au nord de Paris.
En sous-sol, 4 cuves totalisant 440 m3 récupèreront 100% des eaux de pluie pour les usages du bâtiment (alimentation des blocs sanitaires, rafraichissement de l’air et arrosage des espaces verts).
Le choix des matériaux s’inscrit également dans une démarche vertueuse avec l’intégration de 700 tonnes de bois (portes, terrasses extérieures, habillage des zones d’accueil, structure de la rue et des locaux techniques en toiture) et de matériaux biosourcés (peinture à base d’algues, isolants biosourcés, parpaings à base de chanvre).
La future cité fait la part belle aux espaces extérieurs. Des jardins cadrés sur le boulevard de Strasbourg, des jardins traversants entre le boulevard et le périphérique, des terrasses en gradin végétalisées, des jardins suspendus … Le traitement des cours et jardins s’inspire des 6 biotopes locaux, reflétant ainsi les paysages régionaux (dunes, terrils, forêts …)
 

Performance énergétique, qualité d’usage et biodiversité seront récompensées par les labellisations PassivHaus, Osmoz et Effinature. Le projet atteint également le niveau E3C1, qui garantit l’exemplarité énergétique environnementale.
 

Un chantier hors norme en cœur de ville 

Démarré en janvier 2022, le chantier de la nouvelle cité est à l’image du projet, ambitieux.

« Coincé » entre le périphérique et le métro du boulevard, le site, tout en longueur, impose une logistique cadencée. Avec un sens de circulation unique et l’absence de zone de stockage, les équipes travaux ont mis en place une organisation réglée comme du papier musique :
- Pour éviter l’engorgement sur site, toutes les livraisons s’anticipent via le logiciel Teamoty Logistics. Chaque sous-traitant réserve sa zone de déchargement, renseigne de façon précise le contenu de sa marchandise et précise son lieu de destination finale
- SICA, entreprise spécialisée dans la gestion logistique des chantiers, réceptionne le camion, le décharge et amène les matériaux à pied d’œuvre

Le planning impose la construction de 5 bâtiments en parallèle. Actuellement, le gros-œuvre bat son plein et les corps d’état techniques et architecturaux commencent à investir le site (électricité, CVC, étanchéité, plâtrerie…) :
- 6ème étage sur le A et plâtrerie en cours en sous-sol et rdc
- 4ème étage sur le B
- 3ème étage sur le C
- 2ème étage sur le D
- 1er étage sur le E et sur le parking silo

La première menuiserie extérieure a été posée le 26 septembre dernier.
 

Les prochaines grandes étapes sont :

- La fin du gros oeuvre fin février 2023
- Le démarrage des essais et commissionnement à l’été 2023
- La livraison le 31 décembre 2023

En août dernier, le chantier a obtenu la labellisation Top Site Innovation avec 24 bonus innovations et bonnes pratiques. Premier label chantier qui couvre tous les sujets de la RSE : la santé-sécurité, l’environnement, les thématiques sociales et sociétales ainsi que la qualité & la satisfaction client, cette labellisation assure à la Préfecture la garantie de la performance RSE de l’opération.

Exemple de bonne pratique : l’insertion
40 000h minimum d’insertion seront réalisées sur le chantier avec notamment le programme HOPE (Hébergement Orientation Parcours vers l’Emploi) qui facilite l’intégration et l’insertion de personnes réfugiées et le GEIQ BTP (Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification) qui organise des parcours professionnels au profit des publics éloignés de l’emploi. 4 personnes, présentes au démarrage, travaillent aujourd’hui sur l’opération.  
 

L'implication de la maîtrise d'ouvrage
- Visite de la sous-préfète le 19 mai sur le volet emploi-insertion du chantier : Amélie Puccinelli, sous-préfète et directrice de projet, a rencontré les 4 alternants étrangers travaillant sur le chantier.
- Visite du préfet le 22 juillet : Georges François Leclerc, préfet du Nord, a visité le chantier en présence d'Amélie Puccinelli et des directeurs des 18 services de l'État soit 2000 agents qui s’y installeront dès 2024.
Les chiffres clés du projet
  • - 350 compagnons (400 personnes au total avec l’encadrement)
  • - 10 000 m² de vitrage
  • - 23 000 m² de bardage métal
  • - 2 000 m² de murs à ossature bois
  • - Un chantier long de 400 m
  • - 2 km de garde-corps
  • - Une rue intérieure de 185 m de long
  • - 221 arbres, arbustes et vivaces plantés
sur le même sujet :
  • Imprimer
Accédez à tous les contenus :
Connectez-vous pour consulter l'intégralité des articles et pouvoir les commenter ou personnaliser vos filtres de lecture.
Se connecter
Lire aussi :
Articles suivants
Dossier spécial
Le triplé du Grand Paris Express, 100 millions d'euros à réaliser par IEP !
Dossier spécial
Dossier spécial Axione pour vous aider à décrypter ce qu’est la radio
Dossier spécial
La stratégie santé-sécurité de Bouygues Travaux Publics
Dossier spécial
Campus : où nos enfants apprendront demain ?
Dossier spécial
Comment le Lean management fait son chemin sur nos chantiers
Dossier suivant :
Toutes les actualités